Conformément aux directives de la CNIL, pour poursuivre votre navigation dans de bonnes conditions vous devez accepter l'utilisation de Cookies sur notre site.

J'accepte
 

le lin

LE LIN ET L’ENVIRONNEMENT

La culture du lin est assez rapide, on dit qu’il faut 100 jours en tout et pour tout. Pendant les différentes étapes de transformation pour passer de la plante au tissu, le lin respecte l'environnement. La rapidité de la pousse, l’écorce très résistante aux insectes et aux micro-organismes en font un matériau très résistant et idéal à cultiver. Les produits chimiques, comme les pesticides et autres fongicides sont moins nécessaires que pour d’autres matériaux organiques.

La culture du lin demande très peu d'engrais. Le lin sait utiliser toutes les ressources naturelles du sol et il n'a pas besoin d'irrigation. En plus après ramassage, la terre est propre et sans déchets laissés au sol.

Durant toutes les opérations industrielles (teillage, peignage, filage, tissage), l'activité est mécanique et non polluante. Ce n'est qu'au moment des teintures ou des traitements spéciaux (pour rendre les tissus plus doux ou moins froissables) qu'il est nécessaire de prendre des précautions.

Une attention particulière est apportée aux eaux utilisées qui sont traitées avant rejet.

Dans le lin, rien ne se jette, rien ne se perd, tout est utile ou recyclé.

Dans le lin, toute la plante est utilisée, cela ne produit pas de déchets. De plus, les constituants de la plante sont biodégradables, tout comme les produits qui en sont issus.

LE LIN, ACTEUR DE L'AGRICULTURE DURABLE

Bien que les rendements de la culture de lin bio soient plus aléatoires par rapport à ceux d’une culture classique, il est très recherché. Le travail y est également plus important, avec un facteur risque plus élevé…

Pour faire face, les prix de vente du lin bio sont supérieurs de 20 à 40% par rapport au lin classique. Cet écart permet d’assurer un niveau de production constant, et la pérennité de la filière de lin bio.

Les plus :

Le lin est solide. La fibre est même plus solide mouillée que sèche. Elle est d’ailleurs parfois tissée mouillée. Le contact du lin est extrêmement rafraîchissant.

Les moins :

Le lin se froisse… et plus rapidement que le coton. Cependant, dès qu’il est tricoté, le lin ne se froisse plus. C’est pour ça qu’on adore les pulls en lin. Les vêtements en lin peuvent perdre leur charme s'ils sont lavés avec les mauvais produits.

Vous devez être très prudent lors du lavage de vos standards en lin avec des produits chimiques et des détergents.

Les vêtements en lin sont restreints à une petite gamme de couleurs, offrant donc peu de variété.

COMMENT ENTRETENIR MES VÊTEMENTS EN LIN ?

Très résistant, le lin dure longtemps sans se déformer et sans pelucher. C'est le seul tissu qui est de plus en plus beau et de plus en plus souple au fil des lavages.

Le lin adore le bain à l’eau froide

Avant son premier lavage, et avant même de le porter, faites tremper votre vêtement dans une bassine d’eau froide et 25cl de vinaigre blanc pendant toute une nuit.

L’eau froide assouplira le vêtement et lui apportera de la résistance face aux taches. Quant au vinaigre blanc, il aidera les couleurs à se fixer dans la fibre. Vos vêtements dureront plus longtemps.

Le lin préfère les températures moyennes et l’essorage minimum

Ne dépassez jamais les 50°C lors du lavage de lin (40°C s’il s’agit d’un vêtement de couleur). Évitez les lessives à base de chlore qui auront tendance à jaunir et abîmer la fibre. Utilisé de façon ponctuelle lors du lavage du lin, le vinaigre blanc agira comme un nettoyant adoucissant qui ravivera le lin blanc !

Le lin est une matière qui sèche rapidement et qui préfère sécher à l’air libre, cela le froisse moins.

QUELQUES ASTUCES POUR BIEN REPASSER DU LIN

- Utilisez un fer chaud (200°)

- Ne repassez jamais à sec : votre vêtement doit être légèrement humide

- Mettez votre linge sur l’envers pour éviter les plis

- Utilisez de l’amidon pour aider au défroissage

Une tache sur du lin ? Pas de panique

On se rassure, une tâche n’est jamais irréversible même lorsqu’elle atterrit sur un vêtement en lin. Le plus important est de ne pas la laisser s’incruster et de s’en occuper avant le lavage. Voici quelques astuces :

- Vin rouge : frottez avec de l’eau pétillante ou du vin blanc

- Gras : faites mousser du liquide vaisselle et laissez reposer toute une nuit

- Sang : un peu de patience, un rinçage abondant à l’eau froide… et le tour est joué

- Herbe : si votre linge est blanc, frottez avec un tissu imprégné de jus de citron

Product added to wishlist